Yoga

Dans cette rubrique vous trouverez le message de Véronique, mon « prof » de yoga.

Du haut de ses 64 ans, elle pratique depuis toujours cette discipline, cette philosophie.

Le yoga, pour elle, c’est une seconde nature, c’est la vie dans sa globalité.

 

Après son message et le mien, Véronique donne un très bref apport théorique sur son travail.

 

 

 

Mon partage de yoga, avec toi Cécile, date d’environ une dizaine d’années.

 

Ensemble, comme le propose cette discipline, nous avons pratiqué régulièrement et du plus dense au plus subtil. En effet le mot yoga signifie : Unité entre notre corps physique, notre corps de respiration, notre mental et notre corps de lumière.

 

Il m'est difficile de mettre en mots la richesse de nos échanges pendant nos séances de yoga puisque les seuls mots que nous utilisons servent cette pratique. En même temps me tient à cœur de partager, nommer et transmettre dans ce blog ce que nous vivons. Je peux dire que nous nous retrouvons sur « la même longueur d’onde ».

 

Quand un dimanche soir tu m’appris la nouvelle fracassante de ta maladiej’ai ressenti vivement que nos séances allaient me demander plus de présence mais aussi m’offrir un plus de partage de vie, certains diront « un supplément d’âme ».  Avec cette nouvelle présence au monde, nous avons continué à échanger avec nos mots et nos silences, avec notre corps de chair mais aussi notre souffle de vie, notre lumière et notre espérance.

 

Tout le yoga que je pratique avec tous mes élèves, s’inscrit dans 

 

Ishvarapranidhana : s’en remettre au Seigneur…

 

Véronique L.

 

 

A toi Véronique mais aussi à vous tous chers lecteurs :

 

La maladie est synonyme de chahut, le yoga apporte un espace de sérénité.

 

Sur mon parcours santé, je préfère ne pas pousser mon corps au delà de ses limites et Véronique a l’art d’accueillir uniquement le possible même si parfois ce n’est que le souffle de vie qui circule dans les poumons ou le sang qui œuvre dans le corps.

 

Alors, ensemble, nous pratiquons cette discipline dans sa globalité, pas comme une gymnastique !

 

Tous les malades le savent, la maladie génère souvent une frustration après l’autre. Alors le choix s’offre à nous de rester en colère ou de chercher des lieux de bien être qui respectent l’être que nous sommes.

 

Le yoga de Véronique m’apporte la joie d’avoir retrouvé de bonnes sensations physiques. Ce fut un chemin du pas à pas qui fait renaître dans mon corps une confiance sereine.

 

Merci Véronique de m’avoir accueillie comme j’étais. Quand mon corps a été trop fatigué pour se mouvoir, tu m’as appris à réaliser les mouvements proposés uniquement  en visualisation interne. Dans ce cas, aucun muscle ne bouge réellement mais tout le corps se mobilise vers plus de conscience, de détente, de souplesse.

 

Nous le savons tous, les sportifs de compétition visualisent l’exploit à réaliser avant même de mettre les muscles en mouvement. C’est une étape indispensable à la réussite.

 

Après plusieurs mois où j’avais passé la plupart du temps dans mon lit, le yoga a permis une remise en route agréable de tout mon être physique. J’ai béni le fait de le pratiquer depuis si longtemps car cela m’a probablement aidée à poursuivre les séances quelque soit mon « être au monde » (mon PEPS) du matin.

 

De plus, avec cette chance que le yoga, enseigné par Véronique, travaille sur tous les plans de l’Etre, je m’exerce à expérimenter, entre autres, le souffle qui tente de ralentir notre mental parfois si bruyant ; Ou encore je m’entraine à me concentrer aussi sur les parties du corps bien vivantes, toniques, joyeuses.

 

Le tout dans une unité avec l’Energie de Vie. Et pour cette fois appelons la : Amour.

 

 

Magie, nous sommes vraiment plus que ce que nous voyons ou ressentons de nous même.    

Véronique, comme tant d’autres, m’aide à tenir mon cap.

 

Gratitude.

 

Cécile

 
 
Explication théorique sur les séances de yoga :

 

Cette ascèse pluri millénaire propose un chemin de vie en 8 espaces de travail qui sont maillés entre eux :

 

YAMA : Notre rapport aux autres : acceptation du réel sans violence ni avidité. Savoir avec humilité limiter notre petit ego pour laisser la place à l’autre et essayer d’être conscient de cette relation.

 

NIYAMA : Notre rapport à nous même : observance pour prendre soin de nous (hygiène, diététique, sommeil) et conscience de nos pensées négatives.

 

ASANA : Notre corps physique : la posture assise et toutes ses préparations par les enchainements. Ce corps physique développe les énergies subtiles.

 

PRANAYAMA : L’attention à l’énergie fine qui circule en nous.

 

PRATYAHARA : Etre juste à ce qui est. Vivre le moment charnière où l’on passe de l’externe à l’interne, du grossier au subtil, du périphérique au centre.

 

DHARANA : La concentration de l’esprit. Retenir un enchainement par exemple.

 

DHYANA : La méditation

 

SAMADHI : La félicité, l’absorption dans l’énergie infinie.

 

Tout le yoga que je pratique avec tous mes élèves, s’inscrit dans 

 

Ishvarapranidhana : s’en remettre au Seigneur

Retrouvez le communiqué de presse de sortie du livre :

Pour nous écrire ou commander un livre