"Guerir le corps est sans nul doute fondamental,  mais veiller à ne pas blesser l'âme est tout aussi important"

 David Khayat (chef de service  de cancérologie à l'hôpital de la pitié salpêtriere)

Posts à venir
Tenez-vous à jour...