• Père Dominique Lemahieu

Homélie de funérailles de Cécile



Quelle heure est-il ?...

Il est l’heure d’aimer. Il est toujours l’heure d’aimer !


Depuis les origines du monde tout véritable souffle de vie prend sa source dans l’amour.

Le monde fut créé par Dieu dans un dynamisme : un jaillissement, un débordement d’amour de la Trinité Sainte qui ne pouvait se contenter de rester seule.

Depuis l’origine du temps et de l’espace : quelle heure est-il ? Il est l’heure d’aimer ! Il est toujours l’heure d’aimer.

Et à chaque fois que le monde a oublié cela, ce fut une occasion de chute et de dégradation.

« Laissez-vous conduire par l’Esprit et non par la lettre de la loi », nous dit Saint Paul.

Cet Esprit d’amour nous fait entrer dans un chemin : un chemin d’humanité ; un chemin de vie ; un chemin d’alliance.


Quelle heure est-il ? Il est l’heure d’aimer !

Alors, chers amis, vous tous venus cet après-midi pour rendre un dernier hommage à Cécile ; chers amis, chacun de nous ici présents : Apprenons à vivre au rythme, à la cadence, et dans l’harmonie de cet Esprit d’Amour. Le monde : notre monde contemporain, en a tellement besoin !

L’origine même de notre vie (notre conception) tient d’un acte d’amour.

Notre naissance est déjà une Pâques : un passage de la matrice confortable du ventre maternel, vers un monde à découvrir ; vers un monde à aimer. C’est dans un cri que le bébé ouvre ses yeux et ses poumons : Ouvrir les yeux à cette admirable lumière créatrice ; ouvrir ses poumons à l’air ambiant, et au souffle de vie. Il est alors l’heure pour les parents (André et Françoise) de grandir, et de faire grandir une famille dans l’amour…


Puis vient l’enfance et l’adolescence. Une période pas facile… Une période de croissance et d’apprentissage. Un chemin de vie. Un chemin de dépendance et de découverte d’autonomie.

A cette heure là aussi, de façon indispensable, il est l’heure d’aimer !


Quelle heure est-il ? Il est l’heure du 11 juillet 1987. C’est l’heure du grand engagement. Un oui définitif dans le sacrement du mariage ; dans le sacrement de l’alliance. Philippe, vous vous souvenez sans doute de cette phrase qui prend plus particulièrement du poids, aujourd’hui : « Cécile, Philippe promettez-vous de vous rester fidèles, dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour vous aimer tous les jours de votre vie ? »


Quelle heure est-il ? il est l’heure d’aimer. Il est l’heure des 16/12/88 ; 6/11/90 ; 01/01/94 et 27/06/97 Des dates marquantes. Un passage ; une Pâques une transformation : A son tour, votre couple devient une famille responsable. Responsable de faire grandir. Responsable de rendre autonome Elise, Agathe, Capucine, et Eliot, que le Seigneur vous a confiés.


Quelle heure est-il ? Il est l’heure de cette terrible date du 30 octobre 2011 : date de l’annonce de cette maladie qui se révèlera fatale.

Quelle heure est-il ? Est-ce l’heure d’entrer dans un combat, une révolte, une colère ?

Non… Il est l’heure d’entrer dans un nouveau chemin d’alliance, un nouveau chemin de vie, un nouveau chemin d’humanité.

Quelle heure est-il ? Il est l’heure d’aimer. Il est toujours l’heure d’aimer. Il est l’heure de faire de cette période de vie, non pas un chemin mortel, mais un chemin vital : un chemin d’ouverture et d’apprivoisement. S’apprivoiser à digérer ces « cachets lourds ». S’apprivoiser à vivre avec son corps souffrant : Se lever ; manger ; boire ; rire et pleurer.


Puisqu’il est l’heure de l’alliance, il est l’heure de nouveaux projets : à travers votre maison à Bondues que vous baptisez « le refuge » ; à travers un groupe de parole que vous baptisez le groupe « joie » ; à travers un blog ouvert à tous que vous baptisez « pétition pour l’amour » ; à travers la chaîne d’amitié, de soutien, de tendresse, et de prières, que vous baptisez « la course à La Lumière ».


Il est aussi l’heure d’apprendre à lâcher prise ; c'est-à-dire à s’abandonner dans la confiance : confiance en l’amitié ; confiance en l’amour… Confiance en Dieu : dans les chants et la prière.


C’est quand même très étonnant que à travers cette épreuve vécue depuis 5 ans par Cécile et sa famille, cela a permis de développer tellement… tellement… tellement de liens d’affection, de solidarité et d’amour… Afin de trouver les ressources à l’intérieur même de l’adversité ; afin d’éveiller encore et toujours chez l’autre ce qu’il y a de meilleur. Afin d’expérimenter que même dans les difficultés il y a à chercher la lumière.


C’est dans cette lumière que nous allons maintenant humblement demander à Dieu d’accueillir Cécile.


Alors, chers amis… Quelle heure est-il ?



#Pagespiritualité

SI VOUS INDIQUEZ VOTRE NOM, IL SERA PUBLIE ! Vous pouvez indiquer uniquement votre prénom et mail

(Pour les commentaires écrits avant décembre 2015: les dates d'origine n'ont pas pu être reportées)