• Cécile

Cécile en janvier 2015 #35


« Ne t’inquiète pas, tu mourras quand tu auras fini de vivre »

- F. Dolto aux enfants hospitalisés -


« Fais de ta différence un talent »

- Cécile, suite au film ‘la famille Bélier’ -



En ce début d’année il est tentant de souhaiter une bonne santé à chacun (e) d’entre nous, elle est si précieuse. Mais je préfère d’abord vous souhaiter beaucoup d’amour à offrir et à recevoir. Pour la santé, on n’a pas toujours le choix en revanche pour l’affection, la sympathie, l’amour… à nous de jouer !



Pourquoi, en tête de mon courrier, vous ai-je mis ces 2 citations ?



La première : Lorsque j’ai appris que le cancer avait augmenté, que la possibilité d’une opération était écartée, je me suis vue mourir dans un avenir pas si lointain. Ensuite, chaque jour qui m’approchait de la reprise d’une chimiothérapie, je plongeais sous une cloche de solitude, de souffrance, d’immense colère, de profonde tristesse. J’étais furieuse de cette vie promise, par les médecins, avec de la chimio à prendre non stop. Gentiment ils ajoutent toujours « mais il y aura des « pauses » ! » mais moi je m’en … des pauses, je veux vivre debout et non perpétuellement fatiguée.



Me voyant pleurer mon fils m’a redit « maman, tu as toujours eu des hauts et des bas, le haut va revenir » et il a eu mille fois raisons. Mon moral est réapparu bien plus vite que je ne l’avais imaginé et avec lui une joie de vivre encore plus nette qu’avant.


J’avais pris le temps de crier, de me mettre en rage, de pleurer… mais attention, jamais vraiment seule. Si vous pleurez, si vous criez physiquement, ou intérieurement, dans votre coin, vous irez mieux… un temps seulement.


Nous sommes tous d’un même corps et c’est ensemble que notre évolution s’effectuera d’une façon profonde et durable. Si vous voulez muter vite, faites confiance à l’affection de ceux qui vous aiment, confiez-vous au Souffle Divin et utilisez le professionnalisme des spécialistes de votre douleur. Si c’est difficile de demander de l’aide, c’est quand même le meilleur moyen d’avancer vite.


Quand j’ai lu cette citation de Françoise Dolto, je m’en suis imprégnée lentement et sa vérité simple et imparable m’a bousculée, oui la mort n’a rien à voir avec l’âge mais uniquement avec notre histoire sur cette terre. Le rire, la joie, la confiance sont revenus en moi tendrement. Ouf, je respire mieux !




la seconde phrase « Fais de ta différence un talent » m’est venue à l’oreille du cœur en regardant pour la seconde fois ce merveilleux film de Eric Lartigau. Nous sommes très nombreux à être concernés par des chocs de vie quels qu’ils soient et pourtant, nous sommes tous singulier. « Malade », je n’aime pas me sentir différente même si je le suis de fait. Par exemple, certaines personnes n’osent plus se raconter devant moi accentuant alors l’effet solitude que je peux vivre. Par ailleurs, arrêter mon travail fut un choc terrible et être souvent et rapidement fatiguée augmente ma sensation d’isolement. La différence exclut.



Et pourtant, petit à petit, sans m’en rendre compte, j’ai fait de cette différence un talent et le blog est né. Je n’avais pas de prédispositions pour l’écriture, j’ai eu 1 à l’écrit du BAC français et j’ai même dû rédiger plusieurs fois certains mémoires lors de mes études. Personne n’aurait misé sur ma capacité à publier mes écrits dans un blog, blog lu par vous tous et vous êtes nombreux. Oui, ce choc de vie a permis de laisser éclore en moi de nombreux talents. Gratitude pour mon lâcher prise !



Autre exemple de talent qui peut vous amuser ; La semaine dernière pendant un TEP scan, j’ai vécu un moment extraordinaire. D’habitude je fredonne pendant ce long examen ou je m’imagine dans des lieux que j’aime, de quoi passer le temps agréablement. Cette fois je me suis mise en silence intérieur et quelle ne fut pas ma surprise de ressentir une onde de vibration arriver par mes pieds et remonter dans tout mon corps, intérieur et extérieur, pour ressortir par la tête, comme une vague. Elle m’a laissé une grande sensation de Joie et de santé. Je ressentais que chaque cellule de mon corps se réjouissait de sa bonne santé ! Un immense sourire de bien-être est apparu naturellement sur mon visage. Il a certainement interloqué la manipulatrice radio si elle me regardait de derrière sa vitre, elle a pu penser « elle est folle cette dame, sourire dans un tel examen et avec un tel cancer… c’est bizarre ».

Et pourtant, testez vous-même, prenez le temps de sentir la santé en vous, dans chacune de vos cellules et dites moi si cela ne vous met pas en joie !



En ce mois de janvier, malgré la reprise de chimio, la sérénité continue à m’habiter. Tant qu’elle est là, je la savoure et vous la partage car tout ce qu’on partage appelle mieux le Souffle de Vie. Le jour où la peur reviendra, j’aviserai.



Je vous embrasse de toute ma tendresse, laissons-nous surprendre, la vie est pleine de ressource.



Cécile

#News

SI VOUS INDIQUEZ VOTRE NOM, IL SERA PUBLIE ! Vous pouvez indiquer uniquement votre prénom et mail

(Pour les commentaires écrits avant décembre 2015: les dates d'origine n'ont pas pu être reportées)

Retrouvez le communiqué de presse de sortie du livre :

Pour nous écrire ou commander un livre