• Cécile

Cécile en décembre 2011 #2



Qu’il est bon de vous retrouver…


Chers tous, bonjour à chacun, chacune.



Je crois que vais appeler ma petite news letter mensuelle : « pétition pour l’Amour ».


Qu’en pensez-vous ?


Vous avez été si nombreux à réagir à mon premier courrier, en m’envoyant, en nous envoyant tellement d’Amour que j’ai été embarquée, au delà de moi, dans une vague de vie… « Allez Cécile, garde le cap, traverse la mer, ils sont nombreux à t’attendre au port ».



C’est ma motivation principale pour tenir dans la tempête, l’œil du cyclone.


J’ai envie de vivre longtemps pour tenir mes petits enfants dans les bras, mais je tiens au quotidien car vous me tenez la main.


Alors, merci d’avoir signé cette « pétition d’amour en faveur de Cécile ».


Mon bonheur c’est que cet amour qui circule provoque des petits miracles de ci de là, et que d’autres que moi en ont profité.


Un exemple non confidentiel : effectivement mes « copines de chant » sont allées chanter dans des chambres de soins palliatifs à l’occasion de cette route vers Noel.


Merveilleux, n’est ce pas ?



J’ai une question folle à vous poser… avez vous reçu tous les messages que je vous ai envoyés en pensée, la nuit, le jour ? Dans des moments d’espoir ou de désespoir…

Fatiguée, bloquée au fond de mon lit, ma tête vous écrivait de petites missives sur ce que ce chemin m’apprend. Grâce à ces courriers je ne restais pas seule avec mes pensées et je m’obligeais à positiver malgré tout, une fois les larmes passées.


« C’est la nuit que l’on aperçoit les étoiles »…


Que s’est il passé ? Dans cette phase de diagnostic, les médecins ont persévéré dans leur désir d’avoir une « vraie jolie » ponction foie-pancréas. Il restait une troisième solution : la célioscopie… gentille patiente j’acquiesce. Date est prise, prévoyez juste une nuit d’hosto, c’est un geste simple… et je me suis réveillée en soins intensifs, 3 blouses blanches désolées dans ma chambre… « la célio s’est mal passée, vous avez de nouveau fait une hémorragie, on a dû finalement vous ouvrir le ventre » bref, 10 points de suture, 18 agrafes… hémoglobine au plancher, moral à la cave, Cécile off.

Et une fois encore, je remonte la pente millimètre par millimètre…merci à mes « anges gardiens » de m’avoir soutenue, accompagnée, et surtout comprise.



Verre à moitié vide, verre à moitié plein…


Le doc a quand même pu prendre une « belle ponction foie » et le diagnostic est maintenant fait, cellules endocrines au foie comme sur le pancréas, la chimio démarre première semaine de janvier. Je ferai ma rentrée scolaire après la trêve de noël !

La chimio se fera sur 3 demi journées en suivant, toutes les 3 semaines. Pour l’instant, je nous fais grâce des effets secondaires possibles et des moyens pour les éviter.


Bien sûr, je continue tout mon « travail spi, psy, acu, homéo, magnéto, compléments alimentaires et j’en oublie »… Ce chemin se fait sans bruit et pourtant… quel impact !...

Un jour je prendrai le temps de me raconter sur cette route là.


J’ai donc vécu pour la première fois la perte des limites corporelles à cause de l’anéantissement physique. Je m’excuse auprès de tous mes patients et mes amis concernés, car je n’avais encore jamais vraiment « compris » ce qu’engendre une telle fatigue. Il y a juste à prendre la main de l’autre et l’aimer, le plus souvent en silence. Les docs, l’instinct de vie, le mystère de la vie feront le reste. Patience.


Dès que le corps se remet en route, les limites du corps reviennent et un brin de sourire aussi… ouf.


Cette maladie est un grand chemin d’humilité pour moi.



Merci de m’avoir lue, d’être de cette façon nos anges sur terre à Philippe et moi, Elise, Agathe, Capucine, Eliot.



Dans une semaine, Noël… que chaque boule dans votre sapin, que chaque bougie allumée, que chaque sourire partagé soit un espoir pour un monde, à commencer par celui dans lequel nous vivons au quotidien, soit un espoir pour un monde de JOIE.


J’ai moi-même, grâce à certains d’entre vous et vos petites inventions, un sapin vivant où les mots remplacent les maux. Un seul mot, merci. (Laurence…)


Je vous embrasse tous de toute ma reconnaissance, mon amitié, mon amour.


Puissiez-vous, vous aussi, traverser vos tempêtes accompagnés de tant d’humanité, d’amitié, d’amour, de prière.


A l’année prochaine pour la pétition de janvier.

Cécile



Merci Isabelle de transmettre aux communautés religieuses qui sont des havres d’Amour et de Vie dans notre monde si bousculé.

#Amour #miracle #médecins #chimio #fatique #Joie #News

SI VOUS INDIQUEZ VOTRE NOM, IL SERA PUBLIE ! Vous pouvez indiquer uniquement votre prénom et mail

(Pour les commentaires écrits avant décembre 2015: les dates d'origine n'ont pas pu être reportées)

Retrouvez le communiqué de presse de sortie du livre :

Pour nous écrire ou commander un livre